Récit de la construction - Le voyage se poursuit - Le voyage se poursuit

Récit de la construction

Document graphique Maison Biplan

                                                                                                                                                             

Accéder directement à l’étape recherchée :

La recherche du terrain

Préparation du terrain

Le terrassement

Les fondations

Le vide-sanitaire

La dalle

Les murs Biplan

La dalle d’étage

Les murs Biplan à l’étage

La charpente

La couverture

Les menuiseries

           

Début du placo

L’enduit

La VMC et l’électricité

                                                                                                                                                                      

La recherche du terrain

Depuis le 8 avril, le permis de construire a été validé. Grosse satisfaction qui permet d’espérer commencer le chantier dans 2 mois 1/2 sur les recommandations du notaire. Voici la photo du panneau visible depuis la rue.

Panneau permis de construire Maison Blain

Il paraît tout de même nécessaire de faire un petit retour en arrière :

Après notre arrivée à Blain, nous nous sommes décidés à acheter un terrain.

Pourquoi ne pas acheter une maison ?

Nous sommes assez exigeants donc construire permet de faire exactement ce que l’on veut (ou presque). D’autre part, cela permet d’acheter à un prix plus raisonnable une maison qui ne nécessite pas de travaux (forcément, si elle est neuve…). On a pu s’apercevoir que face à la baisse du marché, nous aurions pu avoir une maison relativement grande à un prix raisonnable. Mais une maison de 150m2 dans le centre de Blain avec le budget prévu, ça par contre ça n’aurait pas été possible. Si ce projet sera « certainement réalisable », c’est grâce à l’autoconstruction. Par rapport à notre budget, nous aurions pu avoir une maison de 90m2 si nous étions passés par un maître d’oeuvre. Et assurément, elle n’aurait pas été aussi bien isolée et aussi « contemporaine ».

Maison autconstruction Biplan EPDM

Voici l’histoire :

Tout a commencé en septembre 2013. Recherche d’un terrain dans Blain infructueuse (voir même aux alentours) avec Le Bon Coin, les agences, le journal, le notaire…

Quelle solution apparait ?

Rechercher un terrain disponible par nous-même. Je me lance alors dans l’aventure. J’imprime le PLU (plan local d’urbanisme) de la ville et je colore tous les terrains qui semblent faire plus de 600m2.PLU terrains Blain pour autoconstruction

Cela demande déjà de nombreuses heures. Google map en Street View, les vues satellites, je vais également repérer les terrains avec mon listing, à vélo ou pendant mes footings, et cela pour voir si c’est déjà construit, si le coin est sympa, etc…

Mr Guichard, du service urbanisme à la mairie de Blain me donne un gros coup de main à plusieurs reprises. Il me conseille justement en me disant s’il y a des projets, s’il y a déjà eu une construction, si ce n’est pas trop compliqué…

Après un bon repérage des terrains susceptibles d’être « achetables » à l’intérieur du centre de Blain, se lance un long porte à porte à la recherche de vendeurs potentiels. J’irai donc « repérer » environ 120 terrains et irait sonner à la porte d’une soixantaine de personnes. Je sors satisfait de cette expérience avec 4 terrains qui pourraient nous correspondre et dont les propriétaires sont de potentiels vendeurs.Liste terrains à Blain 44

Ce sera finalement un terrain rue de la Forêt, à 350m de l’église, 50m des écoles, 450m du lycée (et donc de mon lieu de travail) et 200m de notre maison actuelle.

Plan pour autoconstruction Biplan

Vue satellite Terrain-église de Blain

Le compromis est signé depuis le 15 janvier 2014 chez le notaire.

Après de longues heures passés tout d’abord sur le logiciel Sweet Home 3D pour faire les plans de la maison, nous avons essayé au maximum de suivre les règles du « bioclimatisme » (grandes ouvertures au Sud avec pièces de vie, pièces tampon au Nord…) en essayant de ne pas dépasser les 170m2 maximums pour ne pas avoir besoin d’un architecte. Un intervenant de l’ADEME rencontré au salon de l’habitat (Beaujoire-Nantes) nous avait déjà donné une myriade d’idées pour que notre maison respecte la RT2012 voir même plus. Nous bénéficierons tout de même de l’aide du CAUE de Nantes ou une architecte nous conseillera à 2 reprises pour fignoler l’organisation des pièces de la maison.

Plans RDC       Capture d’écran 2014-03-28 à 21.55.10

Je vais alors m’initier au logiciel Google Sketchup en version gratuite. Ce logiciel me permettra de réaliser tout ce dont nous aurons besoin pour le dépôt du permis de construire, après de longues heures passées sur le logiciel, au gré des petites modifications régulières apportées sur les dimensions des fenêtres et autres formes de toit.

Plans avec piscine Autoconstruction Maison passive

Maison avec le logiciel Sketchup

Je ne rentrerai pas dans le détail, mais le toit a été un gros dossier. Comment ne pas avoir d’ardoises (nous n’aimons pas les ardoises) ni de toit plat pour l’étage en gardant un côté contemporain et esthétique. Nous avons trouvé l’idée du toit arrondi. Après quelques rencontres avec Mr Guichard pour réussir à respecter le PLU, nous nous en sommes finalement sortis avec un projet de toit en étanchéité EPDM (le zinc c’est cher, et les membranes bitumes et PVC c’est pas durable dans le temps).

Nous nous lançons également dans le défi d’atteindre des performances thermiques qui seraient meilleures que la RT2012, pour tendre vers une maison passive mais sans recherche de certification.

La société Aireo-energie nous aidera dans cette démarche notamment par leurs conseils riches d’enseignements. Voici le lien vers leur site : http://www.aireo-energies.fr/etude-thermique-rt2012/

Cette entreprise est en partenariat avec la société Freenergy qui coordonne toutes les interventions thermiques (test d’étanchéité à l’air, étude thermique…). Ils seront très compréhensifs face à notre projet grâce à l’aide précieuse de Mme Ménager.

PCMI3 Plan en coupe toit cintré EPDM

Toit cintré

 

Le chantier devrait commencer fin juin. RV à cette période si l’avancée du chantier vous intéresse, sur votre ordinateur ou sur place !!  

Samedi 14 juin : Journée Bûcherons !

Aujourd’hui nous avons passé la journée entre coupe du sapin et défrichage du jardin. Merci aux intervenants !!

AVANT

photo 4 SAPIN photo 3

APRES

Nettoyage terrain Blainphoto 1 photo 2

Mercredi 25 juin : Le terrassement

1er jour de travaux aujourd’hui avec le terrassement. Jean-Yves (Civel TP) a passé la journée à décaper le terrain de sa terre végétale, préparer la plateforme pour la maison, et démolir les soues à cochon. En une seule journée, le changement est renversant. En images :

_IGP4637 _IGP4665 _IGP4678 _IGP4679

360° AVANT IMGP4636 from Simon LESOUEF on Vimeo.

DEMOLITION Démolition 1 from Simon LESOUEF on Vimeo.

360° APRES

IMGP4675 from Simon LESOUEF on Vimeo.

Jeudi 26 et vendredi 27 juin, préparation des fouilles pour le coulage

Fondations creusées et parpaings livrés. Au moment où est prise la photo, il n’y avait pas encore toute l’eau tombée du week-end qu’il a fallu évacuer le lundi…

photo 1

Lundi 30 juin : Coulage le lundi matin des fondations

photo 3

Mardi 1er juillet : Début du vide-sanitaire : la première pierre est posée

photo 1

Jeudi 3 juillet à midi : les 3 rangs de parpaings du vide sanitaire sont montés.

Nous avons continué à préparer le VS l’après-midi, le vendredi et le samedi (arases sur les murs, coffrage pour les linteaux des trous d’homme, quelques trous oubliés pour les réseaux, puis nettoyage le long des murs pour passer l’enduit d’imperméabilisation). Les soirées finissaient tôt sur le chantier vendredi et samedi, Nuit de l’Erdre oblige.

Lundi 7 juillet :  :  Livraison du plancher de VS par Rector

. photo           photo

Enduisage intérieur des murs pour l’imperméabilisation puis prises de mesure pour passer les évacuations

Mardi 8 juillet : Début de la préparation de la dalle

Nous commençons ce mardi à poser les évacuations (Bernard)  pendant que je finis l’imperméabilisation de l’intérieur du vide-sanitaire.

Ce mercredi, le plombier est venu en début de journée pour nous expliquer comment faire la plomberie. Cela correspondait à notre « partenariat ». Pour l’instant, il nous explique comment faire mais il interviendra ensuite pour installer les collecteurs. Il a également trouvé que les évacuations étaient très bien mises en place. Bravo Bernard ! J’ai donc passé tous les PER dans le VS pendant que Bernard préparait les passages d’évacuation sur les entrevous de la dalle dans les 2 parties de la maison concernées (WC/SDB et cellier)

Ce jeudi (une grande journée : 30 ans aujourd’hui !!), Damien est venu pour passer tous les câbles électriques. Je me suis d’ailleurs pris un fil de fer dans l’oeil. RV en urgence chez l’ophtalmo qui a vu que ma cornée avait été coupée en plein milieu d’où ma vision floue toute la journée. 2 à 3 jours pour cicatriser m’a-t-il dit.

photo 1

Aujourd’hui vendredi, nous avons posé quasiment tous les entrevous. Gros travail car il y avait beaucoup de découpes et il fallait percer au fur et à mesure pour passer les câbles électriques et les PER. Les entrevous sont donc fournis par Rector. Ils constitueront l’isolant de la dalle. Il s’agit de gros blocs de polystyrène qui s’encastrent les uns dans les autres. Nous atteindrons une résistance thermique de R=4 Plus de détails sur cette page : http://www.le-voyage-se-poursuit.fr/le-plancher-de-la-dalle/ ‎ photo 3

Samedi 12 juillet : Fin de la pose des entrevous

Lundi 14 juillet : Pause !

Mardi 15 juillet : Pose des ferrailles : treillis, chapeaux, tors…

Mercredi 16 juillet : Pendant que Bernard fait l’enduit sur le dernier parpaing sur tout le tour du VS, je ligature les ferrailles sur la dalle.

Jeudi 17 juillet : La dalle est coulée

_IGP4723

Du  lundi 21 juillet au vendredi 1 aout : Période un peu plus calme pendant que la dalle sèche et que Bernard part en vacances. Alex vient tout de même m’aider dès le lundi à faire l’enduit extérieur du vide-sanitaire pour l’imperméabilisation : 1 journée et c’est plié ! Ensuite, je vais tranquillement installer le drain autour de la maison, remettre du gravier par-dessus et préparer l’intervention de Jean-Yves le terrassier pour que le terrain soit propre et de niveau pour travailler. Le terrassement aura lieu le vendredi 25 alors que je suis parti dans le Sud.

photo 1 photo 2

Semaine suivante, préparation administrative de la suite du chantier et un peu de bricolage par-ci par là. Le vendredi 1er aout,  2 semi-remorques viennent nous livrer les blocs Biplan. Jean-Pierre vient avec son Maniscopique pour vider les semi et amener les palettes sur chantier.

IMG 0740 from Simon LESOUEF on Vimeo.

Lundi 4 août : 1er bloc Biplan

Sylvain de chez Biplan vient en tant que démonstrateur nous former à monter les blocs. Aurélien et Stéphane, en plus de Bernard bien sur, sont venus donner un coup de main pendant 2 jours. Après le pré-rail fixés sur la dalle, nous pouvons ensuite poser le 1er rang. Le temps de prendre le coup pour les découpes et s’organiser à plusieurs et la maison prend forme très vite.

photo 3photo 2 photo 5 photo 1 photo 3

Fin du 1er jour, 2 rangs de montés ! (soit 1,20m de haut)

Mardi 8 août : 2ème jour de Biplan

Nous avons commencé le 3ème rang et entamé la mise en place des étais. Fin de journée : 3ème rang fini et tous les étais sont posés. J’ai réussi à récupérer des planchers aciers pour pouvoir monter sur l’échafaudage. Pratique !

photo 2 photo 3

Mercredi 9 août : Journée très moyenne 

Pluie quasi toute la matinée, nous ne sommes alors plus que 2. Sylvain nous retrouve l’après-midi pour poser les 1er coffres tunnels mais la journée n’est pas très productive. Et ce sera pire demain car nous ne serons que 2 toute la journée.

Samedi 12 aout : Fin du 5ème rang et du coffrage

Après 2 journées moyennes, Christophe est venu nous prêter main forte. Il s’est chargé du coffrage. Pendant ce temps je m’occupais de monter les rangs et Bernard faisait tout ce qui est indispensable (tailler les murs, mettre de niveau…). Les murs seront coulés jeudi !

photo 1photo 2photo 3photo 4photo 5photo 1photo 2photo 3photo 4photo 5

Jeudi 14 aout : Coulage du béton

Le jeudi, Sylvain est revenu, en plus de Christophe et Bernard. Le coulage s’est bien déroulé. 3 toupies avec du béton S3 ont été nécessaires.

photo 1 photo 4 photo 2

IMG 0913 from Simon LESOUEF on Vimeo.

La dalle de l’étage : Début le 27 août 2014

La dalle de l’étage, c’est Rectolight de chez Rector. Mise en oeuvre rapide du produit. Ce qui aura pris du temps, c’est tout ce qui concerne l’étaiement des poutrelles et le coffrage des poutres et chevêtres pour les trémie d’escalier et de vide sous plafond.

IMG_1002IMG_0999IMG_0996 IMG_1023 IMG_1035 IMG_1045 IMG_1046 IMG_1041 IMG_1017  IMG_1020 IMG_1044

Coulage de la dalle de l’étage : 12 septembre 2014

photo 1 photo 2 photo 3 photo 4 photo 5

Le décoffrage de la dalle :

IMG_1072 IMG_1071

Les murs de l’étage en Biplan : 1er bloc le 17 septembre 2014

IMG_1053 IMG_1052 IMG_1060IMG_1082IMG_1076 IMG_1077IMG_1137IMG_1132IMG_1133IMG_1123IMG_1116IMG_1109IMG_1104IMG_1105  

Coulage de l’étage en Biplan : 3 octobre 2014

IMG_1140IMG_1147IMG_1158IMG_1160IMG_1168IMG_1167IMG_1149

Marius arrive le 7 octobre 2014.

Ce sujet sera abordé sous un autre support !!

La Charpente : Mercredi 15 octobre

Une journée de travail et les 2 toits terrasses sont montés !

IMG_1291IMG_1295

Dans la même journée, VM est venue avec sa grue pour monter les 2 lamellés collés.

IMG 1292 from Simon LESOUEF on Vimeo.  

IMG_1302IMG_1373

Les 2 toits terrasse sont couverts en OSB en moins de 3h

IMG_1374IMG_1378IMG_1363

Puis nous passons l’après-midi à couvrir la partie cintrée. L’OSB3 (18mm) se cintre très bien. C’est le coucher du soleil qui nous arrête alors qu’il ne reste plus qu’une vingtaine de plaques à poser.

IMG_1377IMG_1370IMG_1366

L’étage semble beaucoup plus tassé et moins lumineux (forcément), mais donne l’impression d’avoir gagné en surface. La charpente se termine définitivement le mardi 4 novembre avec la fin de la pose de l’OSB sur le toit cintré et la pose des derniers étrésillons.

IMG_1388IMG_1389

La couverture :  Début le 6 novembre 2014

Les couvreurs de l’entreprise Couvrisol sont venus le jeudi pour commencer la pose de l’isolant. Pour parfaire notre volonté de mettre un manteau sur la maison pour qu’elle atteigne de bonnes performances thermiques, nous avons choisi de mettre 120mm de panneaux de polyuréthane en couches croisées en extérieur. Cela nous permettra d’atteindre un R (résistance thermique) de 5,2 m2 K/W. Nous mettrons ensuite 100mm de laine de verre en intérieur afin d’atteindre un R>8, ce qui est recommandé vis-à-vis de la RT2012.

IMG_1397 IMG_1398 IMG_1399 IMG_1400IMG_1402

 


Les menuiseries :

Les menuiseries sont livrées par semi-remorque le 10 novembre 2014. Le livreur a amené la palette des grandes baies avec un Fenwick. Il fallait 3 personnes pour faire contre-poids pour que l’engin ne bascule pas.

Ma hantise ces derniers temps : que les fenêtres soient volées sur le chantier. En effet, rien n’est fermé donc n’importe qui peut repartir avec. Ce serait dommage de voir 16 000€ disparaitre du jour au lendemain. Après, je ne m’inquiète pas pour les grandes baies. Certes se sont les plus chères, mais pour soulever 380kg en toute discrétion faudrait déjà quelques compétences en matière de cambriolage. Je fais donc régulièrement des petits passages sur le chantier et je m’endors le soir en espérant les voir le lendemain. Je ne serai rassuré que lorsqu’elles seront posées et le chantier fermé à clés.

IMG_1412 IMG_1413 IMG_1414

 

La pose des menuiseries : Début le mercredi 19 novembre 2014.

Voici alors le gros dossier du chantier (pour le moment). La pose des menuiseries !

Il s’est avéré très difficile de trouver des solutions pour poser les menuiseries sur le système des blocs coffrants, particulièrement avec nos fenêtres qui sont en triple vitrage avec de très bonnes qualités thermiques pré-destinées à des maisons passives.

Ce fut une très longue histoire pour trouver des équerres suffisamment solides, de la bonne taille, avec des trous bien placées… Ce sont finalement des équerres de charpente de 80×80.

Les dormants de nos menuiseries ne sont pas standards (88mm de dormants et 220mm pour le levant-coulissant). C’est une des raisons qui a fait que nous avons décidé de ne pas prendre les pré-cadres de chez Biplan.

IMG_1446 IMG_1448 IMG_1449

 

La pose des menuiseries aura pris quasiment 5 jours de travail. L’étanchéité des fenêtres quasiment la même chose. En effet, entre la maçonnerie et les fenêtres il y avait un espace trop large (2 à 2,5cm). Il fallait donc trouver un moyen pour compenser cet espace. Le compriband Illbruck Trio (Nec+ Impreband Trio PA largeur 30mm) que nous avons choisi nous permettait de traiter l’étanchéité à l’eau et à l’air mais ne pouvait s’expanser que de 1cm maximum. Cela ne comblait donc pas le trou. Nous avons donc rajouter du contre-plaqué entre la menuiserie et la maçonnerie fixés avec du Mastic Colle Sikaflex pour la fixation et la gestion de l’étanchéité à l’air. Je comblerai ensuite en intérieur avec du fond de joint et en extérieur il y aura les 3cm d’isolant polystyrène fournis par Biplan.

IMG_1533 IMG_1535

Entre temps, les couvreurs reviennent pour poser la membrane d’étanchéité EPDM.

IMG_1468 IMG_1467

Panorama sans titre3

Vendredi 5 décembre :

Les menuiseries sont finies de poser et étanchéifiées. La semaine suivante, je fais l’isolation des tableaux. Cela demande finalement plus de temps qu’imaginé.

Voici une vue d’ensemble de l’intérieur. Tout est à nu, il y a maintenant tout à faire. Nous allons profiter des vacances de Noël pour s’y mettre !

Panorama intérieur

Panorama sans titre2

Arrivée en simulation 3D dans la salle de bains et la chambre du bas :

PLANS MAISON OFFICIEL 5:10:2014 from Simon LESOUEF on Vimeo.

Vacances de Noël :

Les vacances de Noël sont consacrées (entre quelques grosses bouffes…) à la préparation de l’extérieur pour permettre à l’enduiseur de venir. Qu’il s’agisse de l’isolation des coffres de volets roulants, boucher les trous dans la façade à la mousse polyuréthane, fixer les bavettes aluminium, percer les trous dans la façade pour la VMC et j’en passe. Il y aura une semaine de vacances consacrée à l’extérieur et une semaine à l’intérieur.


Début du placo :

Lucie, Cédric, papa et David viendront m’aider plusieurs jours pour fixer toutes les suspentes. Le RDC est très long à faire. Les suspentes Rectolight ne sont pas très pratiques. De plus, elle ne tiennent vraiment pas bien malgré la fixation sur la poutrelle et le vissage. Système à revoir.

Par contre, quel plaisir de poser les fourrures une fois que les suspentes sont posées. Je m’aperçois que je n’ai pris aucune photo de cette étape…

Les vacances passent vite mais il y a pas mal de boulot de fait quand même.

Le mois de janvier est également consacré à la venue de l’enduiseur… comme combler la terrasse pleine d’eau avec des gravats pour qu’il puisse installer son échafaudage.

Je finirai également les suspentes de l’étage.photo 3-1

Le mois de février va enfin se diversifier avec un retour dans la maison. Pendant toutes ces journées d’hiver, il a toujours fait environ 8°C dans la maison. Par contre, elle a toujours été humide avec beaucoup de condensation d’ou la naissance de moisissure autour des fenêtres.

Février :

Il est temps de préparer l’intérieur de la maison pour pouvoir poser le placo. Après 15 jours de début de préparation en isolant le tour des fenêtres ou en finissant quelques petits détails pour la venue de l’enduiseur, les vacances de Février se révèlent très productives.

photo 1-4


L’enduit :

L’enduiseur vient dès le début des vacances pour l’enduit. En 3 jours, il réalise les 2 passes avec la trame posée entre les 2.

photo 2-2 photo 1-1 photo 4-1photo 3-2

photo


La VMC double flux et l’électricité :

Pendant cette première semaine de vacances, Bernard est à mes côtés. Il gère la mise d’aplomb de toutes les façades qui ont souvent un peu de jeu suite au coulage. Il lui faudra plus d’une semaine de boulot non stop. Pendant ce temps, je passe les gaines de VMC et fixe les bouches de soufflage après un week-end consacré au passage des gaines électriques.

photo 4-2

Arrivée des gaines à l’étage :

photo 3-4

 

Les collecteurs de la VMC double flux sont posés !photo 1-3

photo 3-3

 

Isolation des toits terrasses et de l’étage en laine de verre :

 

 

IMG_5818L’enduiseur devrait venir au cours de cette 2ème semaine de vacances. Le placo est livré demain.  Cette semaine, tout devrait être prêt pour pouvoir poser le placo en périphérie et en plafonds. Le chantier spectacle va pouvoir « re-commencer » !!

La finition de l’enduit a débuté le 3 mars. Voici ce que l’on pouvait voir depuis la rue :

IMG_5830 IMG_5835

 

Je m’attendais à une couleur plus blanche mais apparemment le séchage apportera l’aspect blanc cassé recherché.IMG_5844 IMG_5848

Début du placo : 25 février 2015

7 mars 2015 : Plafonds en placo

Retour dans la maison. Les gaines sont bien attachées, la VMC bien fixée, les murs périphériques posées. Nous allons pouvoir poser les plafondsIMG_5810 IMG_5811IMG_5816

 

Et voici le résultat après 1 journée de boulot à 6 (plus ou moins au fil de la journée ;-)

IMG_5853IMG_5855 IMG_5852

Etage

Retour en haut